J'ai trouvé un oiseau sauvage !


 

 

 

Une personne appelle le cabinet vétérinaire pour un  martin pêcheur trouvé sur son lieu de travail. Celui-ci ne vole plus et semble ne plus vouloir s'alimenter.

 

 

Le martin pêcheur est une espèce protégée. Après avoir contacté le Centre de Sauvegarde d'Audenge, et avec leur accord, l'oiseau est apporté dans notre Cabinet et hospitalisé  dans l'attente du  transport vers leur centre, seul habilité à soigner les espèces protégées.

Les premiers soins sont réalisés ainsi qu'une réalimentation forcée afin de mieux le préparer à son voyage le lendemain.

 

 

Vous venez de trouver un oiseau en détresse ?


Voici quelques consignes (Source www.lpoaquitaine.org)


Avant tout : gardez votre calme !


Assurez-vous d'abord que l’oiseau est bien en situation de détresse : prenez le temps d’observer, de regarder l’environnement dans lequel vous l'avez trouvé. C’est important car un oiseau n’est pas forcément en détresse, ou abandonné quand on le trouve au sol... La reproduction des oiseaux commence au printemps. Après quelques jours ou semaines, les jeunes oiseaux se retrouvent vite à l’étroit et peuvent s’aventurer au sol, à la merci des dangers... Idéalement, ne recueillez un jeune oiseau que s’il est manifestement blessé (aile pendante, trace de saignement, impossibilité de se tenir sur ses pattes).


Protégez-vous ! Faites bien attention aux serres des rapaces et aux coups de bec des échassiers. Utilisez des gants et soyez vigilant aux mouvements de votre tête et de celle de l’oiseau !


Capturez-le avec prudence, précautions et sans précipitation, à l’aide d’un tissu épais (serviette, vêtement...). Dans l’obscurité, l’oiseau se calmera. Maintenez-lui les ailes collées au corps et la tête cachée. Ne jamais bloquer ou fermer le bec d’un oiseau avec un élastique ou du ruban adhésif.


Veillez à ne jamais l’exhiber : ce stress supplémentaire risquerait d’aggraver son état.


Ne lui donnez ni à manger ni à boire. Vous risqueriez de l’étouffer ou de lui donner une nourriture inadaptée.


Placez-le dans un carton : ne le mettez pas en cage, il risquerait de se blesser davantage.


Isolez-le en attendant de le transférer vers une structure habilitée. Placez-le au calme dans une pièce tempérée (18°C).


L’urgence, c’est d’appeler le Centre de Sauvegarde le plus proche !

 


Centre de sauvegarde de Gironde

Domaine de Certes

33980 Audenge

05 56 26 20 52  ou  06 28 01 39 48


 

 

Pour des consignes plus détaillées consultez le guide « Secourir un oiseau en détresse » en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://fr.calameo.com/read/00148599952ad388bb899

 




 

 

Actualités
Mon compte
Inscription
Mon compte
Newsletter